DERNIERES MINUTES

Le CEEC crée une activité de recrutement d'experts pour le Compte de Cabinets d'Etudes internationaux. Vous pouvez envoyer votre CV au mail suivant : ceec.comores@gmail.com

GALLERIE PHOTOS


Membres du CEEC 12


Membres du CEEC 8


CHANTIERS DU PROJET HABITAT DE SAMBI 19


Membres du CEEC 6

IDENTIFICATION






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

DERNIERES VIDEOS

Dailymotion - LS Ne m'en veux pas, a video from chabineprod. zouk, LS, hit, afrodiziak
Dailymotion - [Exclu 2008] Alan cavé - Can't do this to me / zouk / kompa, a video from tropikprod. kompa, compas, 509, zouk, sexy
Dailymotion - [zouk 2008] Ghetto à face à face / Face a Face, a video from tropikprod. zouk, love, new, rétro, rap
Dailymotion - La chaleur de l'enfer, a video from rac462. ramadan, moslim, moslem, musulmans, berbere
Dailymotion - Le retour des Camps de concentration (usa), a video from anya33. camp, de, concentretion, n.o.m, 2012

AGENDA

<< Avril 2014 >>
LMMJVSD
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930

RADIO TV







Qui est en ligne

Il y a actuellement 1 invité en ligne

Visites


A lire sur Mlimadji.skyrock.com :La FCDH accable Bacar sur la question des droits de l'Homme Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 13
FaibleMeilleur 

Nous ne prétendons pas tout savoir sur l'univers Bacar", a dit de son côté le Secrétaire général de la FCDH, Kaled Saïd, qui a fait état de 15 cas de viol et de violences sexuelles recensés, 400 cas de tortures de détenus portant les stigmates de brûlures de cigarettes et cinq personnes brûlées au troisième degré de manière volontaire.

Lu sur mlimadj.skyrock.com 

 

Image
une des victimes de M.Bacar et ses hommes

Le président de la Fédération comorienne des droits de l'Homme (FCDH), Nassur Mohamed Riziki, a annoncé, vendredi, que son organisation mettait la dernière main à un rapport qu'elle rendra public la semaine prochaine sur l'univers du président autoproclamé déchu de l'île d'Anjouan, Mohamed Bacar, en matière des droits de l'Homme. 
Selon le numéro deux de la FCDH, son organisation a recensé aussi une centaine d'enfants traumatisés par les arrestations musclées qu'opéraient les milices dans leurs foyers, tandis que 200 prisonniers politiques libérés souffrent de malnutrition.

D'anciens détenus ont révélé qu'ils pouvaient être laissés sans manger ni boire pendant deux à trois jours.

"Les tortionnaires avaient une technique bien à eux", a ajouté Echati Chadhouli, une militante anjouanaise de la FCDH, qui a expliqué que les tortures à la cigarette commençaient par une question banale posée par des miliciens aux victimes, dans le genre: "combien chaussez-vous" ?

La question répondue, selon Mme Chadhouli, le prisonnier se fait indiquer un nouveau numéro, désigné comme sa future pointure. "C'est après que les tortures commencent", a dit la militante de la FCDH.

Selon elle, les tortures se poursuivront jusqu'à ce que les deux pieds du supplicié enflent au point de ne plus pouvoir entrer dans ses chaussures.

D'après Mme Chadhouli, les miliciens se servaient de câbles de courant dégainés pour flageller leurs victimes, notamment les femmes qui leur refusaient leurs charmes.

"Nous nous constituerons partie civile contre Mohamed Bacar et ceux de ses compagnons identifiés comme auteurs ou complices des nombreuses tortures subies pendant le règne des rebelles séparatistes", a-t-elle conclu.

 source :http://mlimadji.skyrock.com/
Commentaires (0)Add Comment

Ecrivez un commentaire
quote
bold
italicize
underline
strike
url
image
quote
quote
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley

security code
Entrez les caractères affichés


busy
 
< Précédent   Suivant >

Politique

Economie

RSS 2.0